LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Les pâtes sans gluten soutiennent les résultats de Barilla

26/05/2016
M. R.
622 vues

Le chiffre d’affaires du groupe Barilla a progressé de 2% en 2015, atteignant 3 383 M€, et ce “malgré la conjoncture plutôt difficile” soulignée par son président, Guido Barilla, lors d’une conférence de presse le 26 mai à Milan.
Limitant cette année la casse en Italie, le groupe familial entend renforcer à l’avenir ses activités “sur les marchés émergents qui se caractérisent par une forte consommation de pâtes et à saisir les opportunités au moyen de notre offre en produits de boulangerie” a-t-il ajouté. Barilla est, en France, leader du marché de la boulangerie industrielle préemballée avec la marque Harry’s.

Contexte économique morose en Italie

En 2015, en Europe, hors Italie son marché phare, les volumes du groupe ont progressé de 4 % sur un an. Aux États-Unis, le marché des pâtes a dopé la croissance, sous l’effet, entre autres, de l’offre sans gluten, proposée depuis 2014.

Sur l'Italie, qui concentre près de la moitié du CA du groupe, l'entreprise a affiché des “performances supérieures à la moyenne du marché”. Le contexte économique difficile s’est toutefois traduit par un “net recul” de la consommation sur les catégories de produits sur lesquels Barilla est positionné, indique un communiqué. Un semi succès apporté notamment par les pâtes sans gluten et au blé complet qui “ont continué à progresser à des niveaux supérieurs aux tendances du marché”Dans le secteur de la boulangerie, les volumes se révèlent relativement stables sur un an. Les parts de marché des mini-cakes, des gressins, des crackers et du pain de mie ont également gagné du terrain, la tendance étant là aussi à la diversification.

Une démarche développement durable

Depuis 2010, le groupe est engagé dans une démarche de développement durable. Cela passe par l’approche nutritionnelle, en retravaillant les recettes pour modérer le recours aux matières grasses saturées, les teneurs en sel et sucre ou encore en privilégiant la valorisation de blé complet.

L’entreprise essaye aussi d’opter pour des approvisionnements dits “responsables”, en termes de culture et de logistique. Elle a même été jusqu’à initier “une nouvelle ligne ferroviaire pour le transport du blé vers la plus grande usine au monde du groupe”, basée à proximité du siège social, à Parme. Cela a permis de réduire “de près de 3.300 camions le trafic sur les routes et de 1 100 tonnes les émissions de GES”Il a également “réduit de 19 % sa consommation en eau et de 23 % ses émissions de GES par tonne de produit”

Imprimer des pâtes 3D

Au rayon innovations, Barilla a récemment présenté son imprimante 3D pour fabriquer des pâtes. L'opérateur, qui pourrait être un restaurateur ou un particulier, n’a qu’à tracer une forme sur l'ordinateur et les données sont envoyées à l'imprimante qui, équipée d’une cartouche de pâte, fabrique la forme souhaitée. Les tests en cours seraient encourageants. Avis aux gourmands créatifs.

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire