LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Grains Overseas pour mieux se positionner à l'export

11/07/2019
AEMIC
899 vues

InVivo, NatUp et Axéréal annoncent la création de Grains Overseas, plateforme de mise en commun de moyens pour la commercialisation à l’export. Dédiée au blé tendre et à l’orge fourragère, elle opérera dès la campagne 2019/2020. L’enjeu porte surtout sur la réponse “aux appels d’offres lancés par des pays tiers”, explique son président, Jean-François Loiseau. Face à une concurrence redoutable, notamment des exportateurs de la mer Noire, “il faut se montrer réactifs, être capables de mobiliser rapidement et régulièrement des volumes importants”. En “mutualisant, se coordonnant et donc fluidifiant” la logistiqueles opérations seront moins coûteuses, explique-t-il. “L’ambition de Grains Overseas est d’exporter 4 Mt de blé tendre et orge fourragère par an minimum.” 

 

Mutualisation de silos

Grains Overseas, qui disposera d’équipes dédiées, entend donc regrouper certains volumes destinés à l’export pays tiers en optimisant la gestion des capacités portuaires de ses actionnaires, mais aussi celle du réseau de silos fluviaux. “Nous nous sommes regroupés à trois, InVivo et Aéxéral, qui disposent de bureaux de ventes, et NatUp dans l’hinterland de Rouen”. Le port sera avec celui de Nantes l’une des portes de sorties privilégiées dans un premier temps. Car la démarche a vocation à être déclinée sur les autres places portuaires céréalières. 

Appel à la mobilisation 

Nous lançons un appel à l’ensemble des entreprises pour les inciter à participer à cette initiative de plateforme française d’exportation, qui privilégie les volumes des coopératives et négoces français. Tous le monde doit participer” à constituer cette offre à l’export défend Jean-François Loiseau, poursuivant: On ne peut pas s’en remettre en la matière qu’aux opérateurs internationaux.” Comme le souligne Patrick Aps, directeur général de NatUp, n’oublions pas que la performance de l’export français est également un indicateur crucial pour l’équilibre du marché intérieur.”

---------------------------------

Notons que, selon les dernières estimations de récolte pour 2019 tablent sur 36,5 Mt, la chaleur de la chaleur de la fin juin ayant pénalisé les rendements. 

Photo: silos InVivo source Coop de France
 

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire