LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES FILIÈRES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

X. Bourbon succède à J.-M. Poncey à la tête de l’AEMIC

12/05/2016
M.R.
1368 vues

Xavier Bourbon a récemment été élu à la présidence de l’AEMIC, réseau de professionnels des filières céréalières. Il succède à ce poste à Jean-Marie Poncey qui, après douze années aux commandes de l’association, a souhaité se recentrer sur ses nouvelles activités professionnelles. Jusqu’ici trésorier de l’association, Xavier Bourbon, saluant le « développement conséquent et dynamique » engagés par son prédécesseur avec le soutien du conseil d’administration, entend réaliser une « transition douce et mesurée ».

Consolider le travail engagé

Son ambition sera donc dans un premier temps de« consolider le travail engagé », pour faire monter les JTIC (Journées techniques des Industries céréalières, le 9 et 10 novembre à Paris) en puissance et diversifier les activités de l’association. Une volonté qui s’est notamment concrétisée par la réintégration de la gestion de la revue Industries des Céréales.

Etendre encore le réseau professionnel

Diplômé de l’Ensmic, où il a eu l’occasion d’enseigner, comme auprès des élèves ingénieurs de Polytech’Paris, en tant que dirigeant d’un cabinet d’ingénierie conseil, Xavier Bourbon entend rester attentif « à l’avenir de nos formations, et aux liens qui nous unissent aux structures d’enseignement concernées. » Attaché à l’association et à son environnement professionnel, il souhaite aussi asseoir la portée de l’AEMIC, en fédérant notamment davantage les professionnels de l’amont des filières céréalières. « Unis nous serons plus forts ! » lance-t-il soulignant « le rôle central et moteur » que l’association joue déjà, selon lui, dans les filières des industries céréalières. « Je souhaite à ce titre que nous puissions intensifier notre proximité relationnelle avec les divers acteurs et organisations professionnelles ». Cela passera par une représentation active du président de l’AEMIC sur le terrain. «  Qui et quels seront nos membres dans une décennie ? Nous nous devons légitimement de poser cette question et d’y apporter les réponses adaptées aux enjeux de notre filière », résume, en guise de feuille de route, le nouveau chef de file de l’Aemic, qui compte quelque 1.500 membres actifs.

 

Commentaires:

Ajouter un commentaire

1 commentaire

Par Anonymous - May 12, 2016 20:07
bonne chance au nouveau president
Score: 0