LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Dépenses d'énergie dans l'industrie de l'alimentation animale. Résultats d'une enquête en Hollande

01/07/1981
Jean DELORT-LAVAL
179 vues
Dans une enquête poursuivie sur plusieurs année au TNO de Wageningen par Beumer (1980), l’enregistrement des données de consommation d’énergie électrique et fossile dans l’industrie de l’alimentation animale montre que les dépenses d’énergie tendent à diminuer : - 31 MJ par tonne d’aliment fabriqué entre 1977 et 1979. Cette réduction est liée à des économies multiples et principalement à une meilleure maîtrise de l’agglomération : dans une usine suivie sur plusieurs années, le coût énergétique de la fabrication d’une tonne d’aggloméré a pu être ainsi réduit de plus d’un quart, par accroissement de la dépense de vapeur (+ 17 MJ/t) au bénéfice de la consommation électrique (- 14 kWh/t). Dans le bilan des dépenses énergétiques, les petites usines (10 000 - 25 000 t/an) ne sont pas défavorisées par rapport aux plus grandes et leurs résultats peuvent se situer parmi les meilleurs.

Article complet à lire dans la revue Industrie des Céréales numéro 11, page(s) 25-29, référence 011/25.

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire