LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Accès a` des molécules d’intérêt par fractionnement par voie sèche

01/05/2013
Cécile BARRON, Joël ABÉCASSIS, Marc CHAURAND, Valérie LULLIEN-PELLERIN, Frédéric MABILLE, Xavier ROUAU, Abdelkrim SADOUDI, Marie-Françoise SAMSON
278 vues
Le fractionnement par voie sèche tire profit des hétérogénéités structurales et de distribution des constituants du grain de blé afin de produire des ingrédients qui seront la base des produits céréaliers de grande consommation. Le procédé classique de mouture a été historiquement optimisé pour accéder aux constituants énergétiques du grain (amidon, protéine) par la production de farine/semoule qui sont généralement dépourvues de la majorité des fibres et des micronutriments du grain. Il est possible de revisiter ce procédé afin de produire des farines enrichies en ces composés d’intérêt nutritionnel. Par ailleurs des procédés innovants, tels que le broyage cryogénique ou le tri électrostatique, sont explorés afin d’extraire ces constituants pour la production de nouveaux ingrédients alimentaires, que ce soit a` partir des grains ou en développant une raffinerie des sons de meunerie.

Article complet à lire dans la revue Industrie des Céréales numéro 182, page(s) 11-18, référence 182/11.

Téléchargement Version PDF : IdC182.11.pdf

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire