LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Recherche sur la réduction de la teneur en fusariotoxines des grains par le lavage

01/03/2008
François GROSJEAN, Ludivine LIGOUY, Jean-Yves MOREAU, André LEBRAS, Patrick CALLU
255 vues
Malgré les conseils pour limiter la teneur en fusariotoxines des grains lors de leur production (actions préventives), certains lots ont encore des teneurs élevées. Aussi des recherches sont-elles menées sur des actions de décontamination et de détoxification. Parmi ces actions de décontamination, nous nous sommes intéressés au lavage des grains qui est une technique couramment citée dans les articles, mais sans précision sur son efficacité ni sur les paramètres du lavage (durée, rapport eau/grains, etc.). Nous avons comparé chez le blé et chez le maïs 4 temps de lavage (0, 5, 15 et 30 min) et 3 rapports eau/grains (1, 1,5 et 2 L/kg) et nous nous sommes intéressés au déoxynivalénol (DON) chez le blé, au DON, à la zéaralénone (ZEN) et aux fumonisines B1 et B2 chez le maïs. Le lavage est efficace vis-à-vis du DON et des fumonisines mais pas vis-à-vis de la ZEN. L’efficacité du lavage est optimum pour une dilution plutôt faible (1L d’eau/kg de grains) et un temps de lavage long (30 min). Cette technique pourrait convenir dans les industries qui mouillent les grains.

Article complet à lire dans la revue Industrie des Céréales numéro 156, page(s) 16, référence 156/16.

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire