LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES FILIÈRES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Un Mooc sur la coopération à suivre dès le 4 avril

Mis à jour le 08/03/2016
08/03/2016
Marianne Roumégoux
1094 vues

Il y a un an, le dossier Formation de Coop de France entamait une première phase concrète avec le lancement de l’Institut de la Coopération, destiné à ses administrateurs. En 2016, un seconde étape sera franchie avec la mise en ligne, dès le 4 avril, d’un Mooc (Massive Open Online Course) qui présentera les particularités du modèle économique coopératif et de son environnement, rarement expliqué en détails aux futurs agriculteurs, justifie Florent Varin de Services Coop de France. Cette première session entend aussi toucher le grand public. Car une des ambitions assumées de ce projet est bien aussi « d’attirer les talents demain » par une approche innovante de l’enseignement. L’inscription est à réaliser sur mooc.coop.  

Un format d’enseignement innovant pour attirer les jeunes talents

L’entrée dans ces cours se veut « facile, ludique et souple ». Mais aussi « attractive » en proposant par exemple des témoignages, quizz, vidéos immersives ou encore « un Serious Game qui permettra de construire sa coopérative », explique Florent Varin. L’objectif de ce 1er module de 5h, réparti sur cinq semaines, est d’atteindre les 5.000 inscrits. A l’issue de cette formation en ligne, l’internaute se verra remettre « une attestation reconnue par les coopératives ».

Une année test

« La coopération agricole, qui va de la production à la transformation et même la vente en direct, est multiple et continue d’évoluer, témoigne le représentant d’AgroParisTech, qui a participé avec d’autres structures au développement de ce projet. Mais elle n’est enseignée que de manière parcellaire », confirme-t-il. Plusieurs écoles vont proposer ce Mooc à leurs élèves dès 2016. Deux modules viendront la compléter avec 10h, destinées à un public plus professionnel planifiées pour 2017 et une dernière session, ciblant les administrateurs, prévue pour 2018.

Ce type de programme « permet de suivre l’attractivité et les réactions du public en instantané, ce qui nous permettra éventuellement de faire évoluer nos supports », complète  Florent Varin. Et de souligner que ceux-ci pourront aussi servir lors de « l’intégration de nouveaux salariés » dans les entreprises.

 

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire