LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES FILIÈRES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

La passion de Jean-Jacques Dixneuf, la chasse sous-marine en apnée

Mis à jour le 06/05/2014
05/05/2014
DR
817 vues

« J’ai toujours adoré l’eau et ma passion pour la chasse sous-marine est née lors des rares séjours sur la côte vendéenne avec mon père qui pêchait déjà araignées et crustacés lorsqu’il pouvait s’échapper de son moulin. »

Dès l’âge de 16 ans, Jean-Jacques intègre le club de plongée de CHOLET où il s’entraine toujours en piscine une fois par semaine. Il y pratique l’apnée dynamique en nageant sur une distance de 80 mètres au fond du bassin mais aussi de l’apnée statique, immobile sur le fond pendant plus de 5 minutes sans respirer.

“Me libérer l’esprit entre deux moutures”

« Pour moi, la récompense de cet entrainement, c’est de me glisser sous la surface de la mer, équipé d’une combinaison et d’une arbalète pour m’incruster dans le milieu aquatique jusqu’à une profondeur maximum d’une vingtaine de mètres en essayant de me faire le plus discret possible pour ne pas effrayer la faune environnante. Être à l’écoute de la vie sous-marine et rester quelques poignées de secondes afin d’y harponner une proie de choix (bars, sars, dorades, lieus, mulets, soles, vieilles, congres, maigres, homards, crustacés etc.…) de quoi assurer de bons repas entre amis et me libérer l’esprit entre deux moutures. »

N’ayant pas fait l’école de meunerie, Jean-Jacques a connu l’AEMIC par le biais des JTIC. « C’est toujours avec grand plaisir que j’y retourne afin de retrouver tous les acteurs de la filière et d’y passer de très bons moments. »

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire