LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

JTIC 2017 : Un nouveau format qui séduit

20/11/2017
AEMIC
1283 vues

« Je me réjouis du succès de cette 68e édition des Journées techniques des industries céréalières, dont les évolutions ont permis d’attirer un plus large profil de public avec 135 exposants contre 108 l’an passé et, côté visiteurs davantage de représentants des organismes stockeurs », déclare Xavier Bourbon, président de l’AEMIC, organisatrice des JTIC (Journées Techniques des Industries Céréalières). « Proposer 7 conférences au lieu de 4 l’année dernière, en abordant les sujets sous une approche Filière ou en proposant de nouveaux thèmes, comme le management, s’est révélé un pari gagnant ! », ajoute-t-il.

Les 68es Journées techniques des industries céréalières, qui se sont tenues les 8 et 9 novembre 2017 à Paris, ont rassemblé plus de 2200 visiteurs sur deux jours. 7 conférences ont été proposées pour cette édition, contre 4 lors lors des précédentes. Parmi elles, une synthèse des solutions déployées pour lutter contre les insectes dans la filière. Un point basé sur des témoignages de plusieurs opérateurs. Dans un contexte de réduction des molécules autorisées pour le traitement des lots de gains, mais aussi d’une attente des consommateurs de moindres recours aux produits chimiques, cette problématique est devenue une priorité pour le secteur. Quelque 300 professionnels ont assisté à la conférence orchestrée par ARVALIS.

L’emploi, une priorité phare

Pour la première fois, les JTIC ont organisé un échange sur les thématiques du recrutement et du management. La conférence sur l’attractivité et l’encadrement des Millenials a attiré un auditoire de quelque 200 professionnels, RH et dirigeants d’entreprises. Un sujet légitime pour l’AEMIC qui a pour mission d’aider au placement et au recrutement dans la filière céréalière. « Les Jobdating et le forum Emploi ont aussi été un succès avec 29 candidats et 10 représentants d’entreprises de la filière céréalière, comme Axéréal ou Festival des Pains », se réjouit Xavier Bourbon.

 

 

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire