LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Valeur semoulière des blés durs (Triticum durum Desf) : influence de la taille des grains

01/09/1997
Isabelle LEMPEREUR, Marc CHAURAND, Joël ABÉCASSIS, Jean-Claude AUTRAN
231 vues
Deux variétés de blé (Ardente et Primadur) très différentes par leur masse de 1000 grains ont été tamisées afin d’obtenir 2 lots de taille homogène (gros grains, petits grains). La mouture de ces lots et du lot témoin dans une semoulerie expérimentale (150 kg/h) montre que les rendements semouliers sont plus élevés avec les lots de gros grains sans toutefois supprimer toute différence variétale. La comparaison des teneurs en cendres et en acide férulique montre que la pureté des produits de mouture n’est guère affectée par la taille des grains si ceux-ci sont bien venus. Par contre, avec des petits grains résultant d’un échaudage, la pureté des produits finis est nettement inférieure même pour des semoules issues de l’albumen central. Par ailleurs, il a été montré que l’adaptation du réglage du premier broyeur à la taille des grains permet d’améliorer sensiblement le rendement en mouture.

Article complet à lire dans la revue Industrie des Céréales numéro 104, page(s) 13-20, référence 104/13.

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire