LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Une base de connaissances sur la conception et le comportement de solides alvéolaires à base de céréales

01/10/2007
Catriona RABOUTET, Christophe FERNANDEZ, Benoît LE BLANC, Hubert CHIRON, Guy DELLA VALLE, Amadou N'DIAYE
257 vues
Le transfert des travaux scientifiques et l’utilisation de leurs résultats par la profession et les industries manufacturières, notamment dans le domaine des céréales, requiert des efforts spécifiques. En outre, l’ingéniérie des aliments développe des démarches originales, issues d’autres domaines scientifiques telles que la science des matériaux, susceptibles d’accroître le fossé entre connaissances scientifiques et savoir-faire technologique des experts. Dans un récent projet de recherche sur la conception et le comportement de solides alvéolaires à base de céréales, CANAL-Salve, quatre études ont été entreprises et achevées, faisant l’objet de trois thèses de doctorat et un stage post-doctoral. Si elles sont reliées par un intérêt commun pour la « structure alvéolaire » des produits, chacune s’est consacrée à des sujets différents : effets de la composition sur l’expansion et les propriétés sensorielles, création de cette structure et influence sur les propriétés mécaniques, transferts de matière et de chaleur durant la cuisson ainsi que modélisation numérique des ces différents aspects. Au-delà de ces aspects scientifiques, ces travaux ont aussi impliqué l’expertise technologique, notamment par la participation de partenaires industriels au projet. Le but du travail présenté ici, réalisé par une cinquième étude, post-doctorale, était de développer une approche de gestion des connaissances dans le but (1) d'assembler les connaissances disponibles dans le domaine des produits céréaliers alvéolaires, (2) de les représenter en utilisant les graphes sémantiques et identifier les lacunes de connaissance et (3) de vérifier expérimentalement la précision de cette représentation. La collecte des informations a été réalisée en adaptant, à la connaissance scientifique, les modèles issus de la méthode MASK, initialement destinée à la gestion des savoir-faire industriels. En utilisant le système de gestion de bases de données MySQL, un livre de connaissances a été développé pour être consulté, via un réseau sémantique et des mots-clefs, sur le Web. Utilisé comme outil de vérification de la représentation, il constitue également la base du transfert des connaissances vers la profession. Le développement d’un système-expert pourra ensuite être envisagé afin de fournir des outils d’aide à la décision pour la conception assistée des produits céréaliers.

Article complet à lire dans la revue Industrie des Céréales numéro 154, page(s) 36-37, référence 154/36.

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire