LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Suivi par fluorescence de l'oxydation de la tyrosine dans un extrait aqueux de farine

01/05/2011
Lalatiana RAKOTOZAFY, Corinne CLAUDE, Laure BERTRAND, Jacques POTUS, Jacques NICOLAS
295 vues
La mesure de la fluorescence permet de mettre en évidence l’oxydation de la tyrosine lorsqu’elle est additionnée à un extrait aqueux de farine supplémenté en glucides oxydases (COX ou GOX). En mesurant la consommation d’O2, nous confirmons que la COX et la GOX sont actives dans un extrait de farine et que l’ajout de tyrosine accélère la consommation d’oxygène catalysé par ces deux oxydases. L’oxydation du phénol, suivie par l’augmentation de la fluorescence du milieu et confirmée par les analyses en CLHP, prouve que le peroxyde d’hydrogène produit par la COX ou la GOX est bien utilisé par la peroxydase du blé pour catalyser l’oxydation de la tyrosine en dityrosine notamment. Lorsque le glutathion est également ajouté, la fluorescence n’apparaît plus et il se forme du glutathion oxydé dans le milieu.

Article complet à lire dans la revue Industrie des Céréales numéro 172, page(s) 11-15, référence 172/11.

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire