LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Sélection de variétés de blé dur de valeur technologique élevée : quantité et qualité des protéines du grain

01/04/1984
Philippe MONNEVEUX, André TOMAS, Jean POUX
185 vues
L’augmentation de la productivité a été depuis longtemps le principal objectif dans la sélection des variétés de blé dur (T. durum Desf.) ; le sélectionneur doit aujourd’hui prendre également en considération d’autres facteurs comme la quantité et la qualité des protéines, qui interviennent au niveau de la qualité technologique du produit.L’amélioration de la teneur en protéines du grain nécessite une étude préalable de la fluctuation et de la variabilité du caractère. Cette étude met en évidence le rôle prépondérant joué par le milieu et la difficulté d’associer richesse en protéines du grain et productivité. Ce dernier point est discuté et un schéma général de sélection pour la richesse en protéines est proposé, qui tient compte des observations précédentes.L’amélioration de la qualité des protéines du grain est basée principalement :• sur l’électrophorèse de la fraction gliadine dont les principaux avantages sont l’indépendance des caractéristiques électrophorétiques et la résistance à la surcuisson des pâtes ;• sur la sédimentation en milieu acide lactique sodium dodécyl sulfate, méthode simple et fiable permettant une appréciation rapide et précoce de la qualité technologique des lignées.

Article complet à lire dans la revue Industrie des Céréales numéro 28, page(s) 21-25, référence 028/21.

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire