LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

SDmatic et farine de riz

01/07/2013
Hui YU, Olivier LE BRUN, Mathilde BERRA, Arnaud DUBAT
362 vues
Le SDmatic (CHOPIN Technologies, France) est habituellement utilisé pour mesurer la teneur en amidon endommagé des farines de blé. Cette teneur en amidon endommagé représente en effet un critère important d’appréciation de la qualité des farines au sein des industries céréalières (capacité d’absorption d’eau, phénomène de collant, coloration de la croûte...). L’objectif de cette étude est d’évaluer la possibilité de transférer cette analyse SDmatic sur farines de riz. Après avoir vérifié la faisabilité technique (obtention d’un résultat) et la répétabilité de l’analyse sur farine de riz, une seconde phase de l’étude est mise en œuvre afin d’évaluer la capacité de discrimination du SDmatic. 11 échantillons de riz, représentant 3 variétés et 2 zones de culture différentes, sont broyés en laboratoire suivant deux procédés de mouture distincts (globalement avec et sans conditionnement). Les farines ainsi obtenues sont alors analysées sur SDmatic suivant la procédure classique (NF V03-731) et les résultats exprimés en absorption d’iode (Ai%). Les résultats obtenus montrent que la mesure de l’absorption d’iode est réalisable et répétable sur farine de riz. Ils montrent par ailleurs que l’analyse de cette absorption d’iode permet de mettre en évidence des variations variétales, géographiques et de process (l’absorption d’iode mesurée varie de 59,67 à 90,37 Ai%). Reste maintenant à identifier le lien pouvant unir Absorption d’iode et qualité du produit fini.

Article complet à lire dans la revue Industrie des Céréales numéro 183, page(s) 26-27, référence 183/26.

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire