LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Mesure de performances du moulin de laboratoire CD1auto CHOPIN

01/10/2010
Jacqueline LE BRUN, Camille SIX, Sonia GEOFFROY, Nelly BOINOT, Arnaud DUBAT
303 vues
La caractérisation de la matière première au laboratoire nécessite souvent de transformer le blé en farine. La qualité des résultats obtenus sur la farine dépend de la maîtrise du processus de mouture (type et réglage du matériel, conditionnement hydrique, méthodologie…). On peut qualifier un moulin au travers de son ergonomie (facilité d’utilisation), de ses performances en mouture (quantité de blé mis en œuvre, rendement, débit…) et de la qualité de la farine produite (taux de cendres, qualité rhéologique…). Le CD1auto, conçu sur le modèle du CD1, est un moulin automatisé qui permet de produire suffisamment de farine pour réaliser à la fois des tests de laboratoire (Alvéographe®, Mixolab®…) et des tests de panification. Il doit pouvoir se substituer aux moulins actuellement en service sans remettre en cause les performances aux essais à l’Alvéographe et à la panification. Il doit également permettre d’améliorer la cadence et les capacités d’écrasement. Dans ce cadre, une étude a été menée pour comparer 2 moulins CD1auto à 4 autres moulins de laboratoire. Résultats des bilans de mouture : nous avons comparé les résultats de 2 CD1Auto sur les critères « % de farine de broyage », « % de farine de convertissage » et « taux d’extraction » obtenus sur 13 moutures de 3kg et 8 moutures de 1kg. Les résultats montrent que, quelle que soit la quantité écrasée et quel que soit l’échantillon, les deux moulins se comportent de manière similaire. Résultats obtenus à l’essai alvéographique : • Sur l’ensemble des 14 échantillons les résultats obtenus après mouture sur chacun des 2 CD1auto sont identiques. • La comparaison entre les 6 moulins montre une reproductibilité largement en deçà des limites de la norme pour les 2 échantillons BIPEA testés. • Sur ces 6 moulins la valeur obtenue sur chacun des échantillons est comprise dans l’intervalle de tolérance du BIPEA (justesse). Résultats obtenus à l’essai de panification : sur les 5 échantillons de blés analysés, les 2 CD1auto produisent des farines similaires sur les paramètres « hydratation », « volume des pains » et « note totale ». En conclusion, la capacité du CD1auto à produire des farines aux caractéristiques identiques à celles des autres moulins testés, associée au gain en matière de capacité d’écrasement et de cadence, répondent à l’objectif de substitution.

Article complet à lire dans la revue Industrie des Céréales numéro 169, page(s) 28-29, référence 169/28.

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire