LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Les JTIC sont le reflet des attentes sociétales

26/10/2018
AEMIC
95 vues

« Poursuivant la logique d'ouverture initiée l'an passé, l'AEMIC a décidé de consacrer une demi-journée de conférence à la filière brassicole lors des 69es JTIC », se réjouit son président, Xavier Bourbon, président de l’association. Comme pour les blés avec ARVALIS, l'événement proposera pour la première fois, le 8 novembre en partenariat avec l’IFBM (Institut français de la bière et du malt), un point sur la qualité de la nouvelle récolte en se focalisant sur l’impact des caractéristiques de la moisson sur les process de maltage et brassage. Une initiative qui entend répondre au besoin d’information des professionnels dans un contexte d'explosion des créations d'entreprises dans ce secteur.

Le casse-tête des approvisionnements en bio

La difficile équation que doit résoudre la filière boulangère Bio fera, elle aussi, l'objet d'une conférence : les disponibilités de blé restent insuffisantes alors que la demande continue de croître. Plusieurs opérateurs témoigneront de leurs stratégies.

Autre focus en ligne avec les nouvelles attentes sociétales, celui consacré aux protéines végétales qui s'avèrent de vrais leviers d'innovation dans les industries céréalières. Les JTIC se pencheront aussi, en partenariat avec l'INRA, sur la pratique du mélange d'espèces ou d'associations variétales en culture qui n'est pas sans poser de problème pour l'aval de la filière.

Le rassemblement professionnel sera par ailleurs l'occasion pour l'ANMF et Intercéréales de brosser les prochaines et nécessaires évolutions de la filière mises en lumière lors des EGA.

Les JTIC se tiendront pour la dernière année consécutive, les 7 et 8 novembre au Paris event center. Avec 6 conférences, des sessions de présentation de solutions techniques, scientifiques et économiques, les JTIC Labs, mais aussi un Village Start-ups et un Job Dating, ces journées visent à apporter les informations et contacts nécessaires au quotidien des professionnels des filières céréalières, des OS à la seconde transformation. L'an passé elles ont attiré plus de 2.200 visiteurs sur 2 jours (www.jtic.eu).

Au rang des nouveautés, « le salon jouera les prolongations le 7 novembre en restant ouvert à tous jusqu'à 21h pour une Afterwork, explique Xavier Bourbon. De quoi prolonger les échanges professionnels dans une ambiance conviviale » chère à l'AEMIC.

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire