LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Les blés retenus par les meuniers pour 2018

06/04/2018
M.R.
1097 vues

La liste des variétés recommandées par la meunerie française (VRM), destinée à guider les semis des agriculteurs pour 2018, enregistre 9 nouvelles venues, portant le total à 79 (36 blés panifiables, 16 de force, 6 biscuitiers et 21 pour l’agriculture biologique). Les variétés récoltées en 2018 présentes dans cette liste seront toutefois considérées comme VRM. Il s’agit de blés tendres utilisables en variétés pures.  

9 entrées dans la liste des VRM

Les variétés HYPODROM, LG ARMSTRONG, MAORI et SEPIA font leur entrée parmi  les blés VRM panifiables. GEO et METROPOLIS sont ajoutés à la liste des blés de force, COSMIC à celle des blés biscuitiers et EHOGOLD et TENGRI en Bio. 
Les variétés panifiables ALHAMBRA, AUBUSSON, LAVOISIER, PAKITO et SHERLOCK ont été retirées des listes VRM publiées en raison du trop faible taux de multiplication de semences. Les variétés AUBUSSON et PAKITO restent néanmoins VRM pour les utilisateurs.

19 BPMF de plus

Le liste des BPMF, prescrite “pour les allotements des organismes collecteurs pour la récolte 2018”, s’allonge avec 19 nouvelles variétés intégrées portant le total à 154 variétés (81 blés panifiables, 24 de force, 12 biscuitiers et 37 pour l’agriculture biologique). Les entrées pour les blés panifiables concernent CHEVIGNON, FILON, HYPODROM, LG ARMSTRONG, LG ASCONA, LIPARI, MAORI, MUTIC (avec une limite d’incorporation de 15%), ORLOGE, PASTORAL, RGT FORZANO, RGT MONTECARLO, SANREMO, SEPIA et ADRIATIC, pour une utilisation biscuitière. Les filières biologiques peuvent se tourner vers ACTIVUS, ANNIE, ARNOLD, FORCALI désormais considérées comme BPMF.
 
En raison de leur faible niveau d’emblavement ou non disponibilité sur le marché ALHAMBRA, AUBUSSON, COMILFO, GOTIK, HYCLICK, OXEBO et PAKITO pour les blés panifiables et CH CLARO pour les blés de force, ont été retirées des listes.

Un éventail qui s’élargit en Bio

Sur 16 variétés mises en observation en 2018, 4 sont dédiées à l’agriculture biologique. Les listes de blés adaptées à l’agriculture biologique bio continuent donc à s’étoffer avec désormais 37 variétés BPMF dont 21 VRM (1 exclusion) dont un blé de force. Un mouvement qui reflète la montée en puissance de la demande pour des produits Bio en France. La liste VRM Bio rassemblait tout juste 10 variétés en 2014! Notons que la sélection se base sur les préconisations de l’Itab (Institut technique de l’agriculture biologique). Celui-ci impose notamment que l’étape de multiplication des semences soit aussi réalisée en Bio, ce qui ne constitue pas une exigence au regard de la réglementation européenne.  


Des limites d’incorporations
 
L’ANMF rappelle que les variétés ALTIGO et EXPERT ainsi que les blés panifiables supérieurs (BPS) et blés panifiables (BP) ne figurant pas sur la liste BPMF panifiables sont exclues des mélanges BPMF panifiables. Les variétés RUBISKO, CELLULE, HYFI et MUTIC ne doivent pas dépasser 15 %, en cumul, dans les mélanges BPMF panifiables.

Un point d’attention majeur puisque les deux premières figurent dans le trio de tête des variétés les plus cultivées en France en 2017. RUBISKO, en léger déclin, reste en tête, selon FranceAgrimer. Elle couvre 9,5% des surfaces de blés tendre de l’Hexagone, suivie de FRUCTIDOR (7,8%) qui progresse et est passée devant CELLULE (7,5%).  Ce réequilibrage avec aucune variété au-delà des 10% de la sole traduit “une tendance à la diversification variétale”, soulignée par FranceAgriMer qui  note aussi une forte progression des mélanges “atteignant 4,8 % de la sole nationale”.
 

 

 

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire