LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Identification variétale du blé tendre avec des outils biomoléculaires

01/12/2011
Régis FOURNIER, Cathy DEMORTIER
400 vues
Dans un souci d’optimisation de la qualité au sein de la filière céréalière, il est important de s’assurer de l’identité variétale des céréales et plus particulièrement du blé de meunerie (Triticum aestivum) ainsi que de la composition des farines obtenues à partir de ces diverses variétés. Dans un but de traçabilité, plusieurs techniques d’identification variétale ont été mises au point, particulièrement pour le marché céréalier. L’observation des caractéristiques phénotypiques de la plante et l’analyse biochimique par électrophorèse des protéines de réserve des céréales ne permettent de réaliser qu’un classement des variétés en groupes de variétés et non en variétés. Les marqueurs génétiques tels que les séquences microsatellites (non modifiés par l’environnement et constant au cours de la vie de la plante) permettent d’établir l’empreinte génétique unique d’une variété en vue de son indentification, son inscription, sa classification et sa protection. Ainsi, l’identification variétale par PCR mise en place par la société QUALTECH permet l’identification des 480 variétés de blé de meunerie de la clé d’identification officielle en générant un profil unique pour chaque variété : • Possibilité de réaliser du haut débit et d'automatiser, donc l'analyse peut être plus rapide • Pas de limite sur le nombre de variétés, chacune ayant un profil génétique unique • Tous les multiplets sont séparables en PCR, contrairement à l'électrophorèse des gliadines.

Article complet à lire dans la revue Industrie des Céréales numéro 175, page(s) 16-21, référence 175/16.

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire