LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Enquête sur le rôle et la place du pain dans l’équilibre alimentaire des étudiants de la Métropole lilloise

01/10/2001
B. BORGIÈS, S. BAL, N. FRISICALE, A. DUHAMEL, P. DEVOS, Jean-Michel LECERF
214 vues
96 filles et 83 garçons âgés de 17 à 25 ans, recrutés dans des restaurants universitaires de la Métropole lilloise ont rempli un questionnaire et un relevé alimentaire sur 3 jours pour connaître le rôle et la place du pain dans l’équilibre alimentaire des étudiants. Les apports énergétiques totaux (AET) sont de 2262 ± 695 kcal/j (garçons 2643 - fille 1995). Le pourcentage de protides, lipides, glucides sur la ration non alcoolique est respectivement de 14 %, 37 %, 49 %, avec un déséquilibre de la ration glucidique et protéique. Poids et Index de Masse Corporelle (IMC ou BMI) sont corrélés positivement à l’AET (p < 0,0001 et p < 0,01 respectivement). Le poids est associé positivement à l’apport lipidique en valeur absolue (p < 0,0001), mais n’est pas corrélé aux apports protéiques et glucidique. L’IMC est corrélé négativement à un temps de pratique sportive élevé (p < 0,04). La consommation moyenne de pain est de 89,5 ± 65,2 g/j [106,1 g (garçons) et 75,6 g (filles)]. Elle est plus élevée, de même que l’AET, chez les étudiants ayant une durée d’activité physique hebdomadaire importante (p < 0,008), et est corrélée positivement à l’AET, mais il n’y a aucune corrélation entre poids, IMC et consommation de pain.

Article complet à lire dans la revue Industrie des Céréales numéro 124, page(s) 06-13, référence 124/06.

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire