LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Devenir des résidus d’insecticides au cours du stockage et à la transformation : des risques à gérer avec précision

01/03/2001
Francis FLEURAT-LESSARD
209 vues
La protection des stocks de céréales en France repose majoritairement sur l’usage des insecticides de contact à longue persistance d’action. Les résidus après traitement doivent rester en-dessous des LMR tolérées dans le grain et les produits de transformation dérivés, pour garantir l’innocuité et la sécurité pour le consommateur final. L’évolution des teneurs en résidus dans le grain, les produits de mouture et le pain dépend principalement des conditions physico-chimiques de conservation des stocks de grain dans les organismes stockeurs (température et teneur en eau du grain pour l’essentiel).

Article complet à lire dans la revue Industrie des Céréales numéro 121, page(s) 05-17, référence 121/05.

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire