LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Comment évaluer la qualité des variétés pour répondre aux enjeux de la meunerie ?

01/12/2013
Perrine MORIS, Nicolas PÉRARDEL
268 vues
L’évaluation de la qualité des variétés de blé tendre fait l’objet d’un véritable continuum pré et post-inscription. Après la phase de sélection, le CTPS examine les variétés en vue de leur inscription au Catalogue Officiel. La classe technologique, attribuée après une année d’étude, est déterminante pour l’inscriptibilité. ARVALIS – Institut du végétal poursuit cette évaluation pendant deux années supplémentaires d’étude. Un réseau d’essais spécifiques est mis en place, permettant de produire des échantillons dans une gamme de teneurs en protéines. Au-delà de l’évaluation de la classe technologique, l’institut caractérise finement le profil technologique des variétés. Troisième niveau officiel d’évaluation, l’avis des meuniers, au travers des listes ANMF3. La sélection des variétés est faite de façon consensuelle, sur la base des résultats technologiques obtenus à partir d’un réseau ANMF / ARVALIS, mais également à partir des résultats obtenus par le CTPS, les meuniers et les obtenteurs. Une réflexion est actuellement en cours pour optimiser cette évaluation, afin de toujours mieux répondre aux besoins de la meunerie.

Article complet à lire dans la revue Industrie des Céréales numéro 185, page(s) 07-12, référence 185/07.

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire