LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

Analyse proche IR TF : le déploiement de la technologie via le transfert de méthodes. Principes et exemple en industrie céréalière

01/05/2012
Patrick BERNARD-MOULIN
241 vues
En proche infrarouge, les méthodes développées sont des entités dynamiques qui doivent être périodiquement réévaluées en comparaison avec des méthodes de référence. Une maintenance de la méthode est une procédure de contrôle qualité permettant de s’assurer que l’on n’observe pas de dérive des résultats. Un transfert de méthodes permet de s’assurer d’un fonctionnement équivalent de la méthode après un changement important sur un analyseur ou après utilisation sur un autre analyseur. Les différents facteurs responsables de la qualité du transfert sont examinés et des recommandations sont faites sur les paramètres à surveiller lors du développement de la méthode afin de mettre au point un protocole destiné à favoriser le transfert ultérieur. Les différentes options de chimiométrie disponibles pour le transfert d’étalonnages sont étudiées, une place particulière étant faite aux nouvelles techniques agissant non plus sur l’étalonnage mais directement lors de la prédiction. Une évaluation a priori de la capacité au transfert d’un analyseur est faite à partir d’une matrice constituée d’une farine.

Article complet à lire dans la revue Industrie des Céréales numéro 177, page(s) 14-16, référence 177/14.

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire