LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS
DES INDUSTRIES CÉRÉALIÈRES

MOULIN À PAROLES

2003, des contraintes climatiques extrêmes, peu de quantité mais un crû de qualité

01/03/2004
Christine BAR-L’HELGOUAC’H
276 vues
La campagne 2002-2003 a été marquée par des contraintes climatiques extrêmes : des vagues successives de gel hivernal, une sécheresse printanière précoce et longue et des excès thermiques de fin de cycle. Cet ensemble de contraintes a conduit à une récolte plus faible. Elle est de 30 millions de tonnes et est inférieure de 13 % à la moyenne des 7 dernières années. Les qualités physiques sont en revanche très bonnes : des blés secs, des PS préservés, pas de problème d’indice de chute et des teneurs en protéines records. La qualité des protéines est aussi au rendez-vous avec des taux de gluten et des forces boulangères W en hausse. La dureté, en revanche, est identique à 2002 et conduit à des farines moins riches en amidon endommagé, qui en conséquence hydratent moins.

Article complet à lire dans la revue Industrie des Céréales numéro 136, page(s) 17-22, référence 136/17.

Commentaires:

Soyez le premier à commenter

0 commentaire